CULTURE BIOLOGIQUE

Progresser avec la biodynamie

La décoction d’achillée millefeuille permet à la vigne de faire face plus aisément aux épisodes de forte chaleur. Elle est souvent associée à la Camomille qui partage ces mêmes propriétés.

La tisane de Camomille matricaire est appliquée en période de forte chaleur, de canicule pour soulager la vigne.

La tisane d’ortie quant à elle est utilisée sur les jeunes plants pour les aider dans leur croissance.

L’agriculture biologique dynamique, appelée biodynamie, est une approche de l’agriculture qui repose sur les interactions des différentes forces de la nature : minérales, végétales, animales et humaines.

Notre approche

Nous considérons que la biodynamie peut aider la vigne à vivre plus sereinement face aux contraintes du milieu qui l’entoure (climat, sol) et à renforcer ses défenses naturelles face aux maladies cryptogamiques :

  • En amenant des forces de vie dans le sol par l’intermédiaire de compost de bouse de vache pulvérisé une fois par an au printemps dans les vignes.
  • En incorporant des tisanes de plantes dans chaque traitement de la vigne nécessaire contre le mildiou et l’oïdium, pour notamment réduire les doses de cuivre (bouillie bordelaise) et de soufre. Prêle, pissenlit, valériane, achillée, reine des prés sont les plantes utilisées.
  • En pulvérisant une tisane de camomille pour soulager la vigne en période de forte chaleur.
  • En intégrant ponctuellement des doses infimes de silice pour renforcer la vigne dans sa relation avec la lumière : les tissus se renforcent et la résistance aux maladies est renforcée.
  • En tenant compte de l’influence des cycles lunaires et planétaires, notamment pour les travaux en vert (plantation, taille de la vigne) et les mises en bouteille du vin.